Forum de la guilde FoA sur Guild Wars
 
PortailAccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ascalon, la croisée des chemins - CII - Les mémoires de Tess

Aller en bas 
AuteurMessage
Shashina
Séraphin
Séraphin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 497
Age : 41
Localisation : IDF
Date d'inscription : 31/05/2006


Perso Principal: Tess
XP:
20/20  (20/20)
Profession: Guerrier/Guerrière Guerrier/Guerrière

MessageSujet: Ascalon, la croisée des chemins - CII - Les mémoires de Tess   Jeu 3 Juil - 10:51

Chapitre deux : Ascalon, la croisée des chemins

Arrivée à Ascalon Tess fut atterrée par l’étendue des dommages subis. Beaucoup de bâtisses éventrées souvent encore fumantes bordaient les rues. Les murs cyclopéens eux même avaient cédé la place par endroit à des brèches béantes parfois emplies de ces étranges cristaux violets.

« Bonjour, avez-vous vu des survivants venir du sud ? Des fermes blanches ? »« Une femme brune, les yeux verts au traits fins, Messaline de son nom ? » Ces questions elle dut les poser et les reposer au travers de mille variations subtiles, elles restaient invariablement en suspens ou sans réponse exploitable voire crédible. Elle interrogea les gardes aux portes, se rendit dans toutes les auberges, en vain…

Au détour d’une place, elle entendit l’appel d’un héraut qui résonnait en cette ville morne comme la seule promesse d’un espoir à saisir :

« Oyez, Oyez, le Maître de guerre Tydus en vertu de l’autorité qui lui est conférée par la couronne lève le ban et l’arrière ban. Toute personne, homme ou femme, pouvant porter les armes est appelée à rejoindre la bannière royale pour défendre la cité d’Ascalon des périls qui pèsent sur elle »

Il répéta son appel puis s’en alla le clamer à d’autres, Tess ne voulait pas être la victime passive du drame qui se déroulait sous ses yeux, aussi décida-t-elle de prendre en main son avenir. Elle fit une croix au bas du registre d’un recruteur pataud.

La garde avait chèrement payé son tribut à la nuit. Exsangue, ses effectifs épuisés et disséminés s’avéraient très insuffisants pour protéger la cité. Les volontaires, comme Tess, péchaient par leur inexpérience et par manque de discipline. Leur nombre ne comblait pas les pertes de la veille. A cela s’ajoutait la destruction d’Ashford, la garnison se trouvait privée du soutien de ses moines et de ses dieux aurait-on pu croire… Tous se cramponnaient à l’espoir de renforts venus de Fort Ranik ou de Rin, La tête tournée vers le Sud, Ascalon craignait le Nord.


L’agitation des officiers propageait une frénésie qui ajoutée au chaos du moment finissait de rendre incompréhensible une situation militaire déjà très confuse... Dans les rangs de folles rumeurs courraient plus vite que de raison.

Ce qui resta à jamais gravé dans la mémoire de Tess c’est cette vaillance qu’elle trouvait en ses compagnons. Tous lui étaient de parfaits inconnus mais elle respectait leur choix courageux face à la peur et à la tentation de fuir, si naturelle et si présente. Elle les admirait, paysans, journaliers, marchands, potiers, tisserands etc. Elle n’ignorait pas que beaucoup seraient les victimes anonymes de l’histoire mais ils étaient là…

***************

Les guetteurs des tours signalèrent l’armée charr guère plus d’une heure après que Tess eut rejoint l’ost. Dans la plaine déchiquetée qui faisait face à la ville se regroupait une armée. Les trompettes résonnèrent des raisonnements de Tydus et une activité folle s’empara des remparts.

Les bannières se dressèrent au vent en une pléthore de couleurs répondant à une cacophonie de cors, de trompettes, de cris et de bruits de pas. Les unités formées à la va-vite prenaient leurs positions dans un désordre qui allait crescendo. Dans la plaine les charrs moins martiales hurlaient leur haine de l’humanité en bravades vindicatives qui exultaient le courage et la détermination des clans.

Un œil expert eut trouvé paradoxal de voir le désordre frapper les armées royales pour épargner l’animalité de leur ennemi séculaire. Tydus ne s’y trompa pas, aussi tenta-t-il d’haranguer ses troupes mais il fut interrompu en cela par le premier assaut charr... le bruit sourd de ces colosses martelant le sol en nombre était impressionnant. Les traits fusèrent de part et d’autre et les magies se déchaînèrent. Le feu tombait du ciel et la mort avec lui.

Les premiers ennemis à atteindre les brèches le firent à leurs dépends mais le nombre faisant la pression entraîna la rupture de la première ligne défensive. Tess voyait cela de l’arrière, affectée qu’elle était à la réserve au compte de son inexpérience. De loin, le combat semblait brouillon, et aussi décousu qu’impitoyable. L’excellence semblait ne pas plus compter que la chance…

Les restes de la première ligne s’étaient repliés en désordre sur la seconde abandonnant la poterne et une partie du rempart Nord à l’ennemi. Ce dernier recomposait ses rangs rapidement alors qu’apparaissaient les couleurs de nouveaux clans. Le ballet incessant des estafettes gagna en rythme et les trébuchets entrèrent en action. Des blocs énormes s’abattirent sur l’ennemi acculé dans un espace restreint. Hélas ! le rechargement trop long des engins ne permit qu un tir … et les charrs se reprirent vite … La seconde ligne y gagna toutefois quelques précieux mètres.

La seconde vague de l’attaque charr qui semblait devoir en compter trois ou quatre s’abattit sur les défenseurs. Tydus dût faire donner sa réserve très tôt. Tess devint une parmi la multitude y perdant toute perception globale de la situation. Le mélange des odeurs, les râles, le sang et la douleur firent irruption brutalement à ses cotés. Tout devint confus, elle ne garde encore aujourd’hui que des images éparses d’une violence sidérante et une peur presque panique à l’idée de revivre cela un jour.

Certains fuyaient, d’autres avec l’énergie du désespoir accomplissaient des actes héroïques incroyables. Dans la cohue des groupes se faisaient et se défaisaient dans l’élan de motivations obscures. Jamais Tess ne vit une telle volonté de vivre. La magie crépitait, beaucoup chutaient brûlés, amputés, tranchés et parfois sans raisons apparentes … Le fracas des armes, les râles des blessés et les hurlements se succédaient et se mêlaient sauvagement alors que Grenth moissonnait son tribut des âmes dédiées à Balthazaar.

Il la prit pour cible... Il devait mesurer un peu plus deux mètres, une montagne de muscles saillants couverte d’acier et à l’allonge impressionnante. Son pelage roux et son odeur bestiale se traduisaient en une animalité chafouine résumée dans l’éclat sournois de ses yeux. La passe d’arme dura moins de cinq secondes mais parut une éternité à Tess, il la surclassait en tout...

***************

Tess émargea difficilement, la vue encore troublée et les membres endoloris. Elle porta la main à sa tempe. Son gant maculé de son sang la rappela à la réalité du cauchemar qu’elle vivait depuis la veille au soir.

Son heaume avait cédé dès le premier choc. Elle n’avait évité ce dernier qu’au prix d’une plaie à la tempe. Le coup de bouclier qui la suivit la trouva dans un équilibre précaire et la propulsa comme fétu de paille contre une statue de Melandru aux saillies nombreuses. L’impact fut violent et douloureux, la chute qui le suivi l’emmena loin du monde des conscients.

Ses cotes la tançaient horriblement. Son sang coulait dans ses cheveux pour y former une mélasse poisseuse. La tunique de lin qui la protégeait sous sa cuirasse en était, elle aussi, imbibée et lui collait à la peau. Combien de temps ? Elle tenta de se relever mais du s’y reprendre à plusieurs fois.

Elle avait mal à la poitrine, portait de multiples contusions et peinait à se concentrer. Elle tituba et s’appuya contre ce qu’il restait du mur voisin. Elle détestait le goût de son sang dans sa propre bouche pâteuse et endolorie. Elle ramassa son arme au sol mais ne retrouva pas son bouclier.

« Vous allez bien ? »
Tess se tourna vivement, une pointe de douleur vive la rappela à plus de modération. Un prêtre se tenait non loin penché sur le corps inerte d’un des gardes. Il la regarda et lui sourit. Tess opina du chef. Des femmes pleuraient leurs morts, d’autres aux regards vides retournaient les corps à terre à la recherche qui d’un père, d’un époux, d’un frère ou d’un fils.
« Ça fait longtemps ? » articula-t-elle péniblement, elle était lasse, vidée …
« Aucune idée »
« Et les charrs ? »
« Ils ont fui devant les renforts de Fort Ranik »
« ah… »
« Ce fut rude » dit le prêtre

Tess balaya l’endroit du regard et fut horrifiée par le charnier qu’il était devenu. Les cadavres jonchaient le sol. Elle ne lui répondit que par un silence gêné. Puis elle pleura nerveusement laissant le stress accumulé la quitter.

Elle posa un genou en terre en hommage à ses compagnons d’infortune, non sans peine. Elle pensa qu’elle aurait put être chacun d’eux. Elle se jura de devenir cette guerrière que son père avait un jour saluée non pour revivre cela mais pour l’empêcher.

Il l'aida à se relever puis la prit par l’épaule pour la mener aux tentes.

***************

Tess posa sa plume et pleura à nouveau. Revivre son passé lui était salutaire. Elle exhumait ses pires craintes du fond de son subconscient, exorcisait ses vieux démons et comprenait peu à peu le chemin d’une vie qu’elle avait vécu sans complexe au jour le jour.


L’écriture n’était pas une activité naturelle pour elle, elle en avait appris les rudiments sur le tard. Mais grâce à elle, elle avait revu des visages oubliés et anonymes, des vies perdues qui en quelques lignes avaient gagné en sens, un peu… Elle sécha ses larmes. Elle se sentait étrangement mieux, plus vivante...

Les doctes diront plus tard que l’assaut contre Ascalon n’était qu’une diversion pour contraindre les forces royales à occuper un front plus large. L’ennemi voulait brûler Rin, symbole de royauté et il le fit… Toutefois les dissensions au sein des clans charrs privèrent ces derniers d’une réelle exploitation de leur victoire. La cité d’Ascalon, bien que l’ombre de ce qu’elle fut, perdura encore longtemps.

_________________


"L'indifférence est le pire état de l'âme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odin
Séraphin
Séraphin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 502
Age : 39
Localisation : Aux alentours de Paris
Date d'inscription : 10/04/2006


Perso Principal: Odin Loke
XP:
20/20  (20/20)
Profession: Nécromancien/Nécromancienne Nécromancien/Nécromancienne

MessageSujet: Re: Ascalon, la croisée des chemins - CII - Les mémoires de Tess   Ven 4 Juil - 8:30

Aaaaah bah voilà , je suis enfin arrivé au bout du bout du deuxième volet de la trilogie (ou quadrilogie , ou hexalogie ,ou décalogie ou autre , on ne saura qu'à la fin ce que c'était !^^)..
Après une première partie à la "autant en emporte le vent" ,fort bien écrite mais qui manquait de sentiments ..( ben vi où sont les morts ,le sang , les actes de violences ? Cool )
Aaaah où sont donc passés les romantismes ,sensibilités et autres émotions qui faisaient le délice de la lecture ?
Et là ...PAF ( le chien ! ) , je fus submergé par le romantisme du second volet .. des rivières de sang , une vague de violence , des crânes broyés ..
Ce fut un peu comme si on avait réuni Steven Seagal, Sylvester Stallone , Bruce Willis , Schwarzenegger , Bruce Lee , JCV dans un même film !!!
Enfin je retrouvais la Tess sensible et délicate que nous connaissions tous ..
Enfin Bref , Merci pour ces moments de lecture forts délectables !
Continue comme ca ! ^^2

_________________
La lumière se propageant plus vite que le son , cetaines personnes paraissent intelligentes jusqu'a ce qu'elles ouvrent la bouche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurile
Principauté
Principauté
avatar

Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/07/2007


Perso Principal: Aurile Yak
XP:
20/20  (20/20)
Profession: Guerrier/Guerrière Guerrier/Guerrière

MessageSujet: Re: Ascalon, la croisée des chemins - CII - Les mémoires de Tess   Ven 4 Juil - 20:04

J'aime toujours autant. Cool

La description de la bataille est bien plus étoffée et surtout mieux amenée que la 1ère version ce qui tient aisément le lecteur en haleine.
Bref, une vraie tite artiste notre ShaSha, Very Happy

Misous
Loulou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shashina
Séraphin
Séraphin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 497
Age : 41
Localisation : IDF
Date d'inscription : 31/05/2006


Perso Principal: Tess
XP:
20/20  (20/20)
Profession: Guerrier/Guerrière Guerrier/Guerrière

MessageSujet: :)   Ven 4 Juil - 21:44

Merci à vous deux, z'êtes trognons ;)

Par contre dindin, vue ta conception du romantisme je te souhaite, mais le souhaite surtout à mimi, de n'être pas trop fleur bleue lol


winkange

_________________


"L'indifférence est le pire état de l'âme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane Danakil
Vertu
Vertu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 323
Age : 56
Localisation : A coté de Paris
Date d'inscription : 20/12/2006


Perso Principal: Ayane des Dragons
XP:
20/20  (20/20)
Profession: Elémentaliste Elémentaliste

MessageSujet: Re: Ascalon, la croisée des chemins - CII - Les mémoires de Tess   Sam 5 Juil - 10:55

Superbe Tess !!!!!

Le rythme est beaucoup plus soutenu que le 1er opus, mais n'oublions pas que c'était une entrée en matière,
il fallait planter le décor .....
Aprés tout, le Seigneur des Anneaux commmence aussi trés doucement ... non ?


PS: n'oublis pas de sauvegarder tes écrits sur ton PC, un forum c'est volatil, j'en sais quelque chose ^^
ange

_________________


Dernière édition par Ayane Danakil le Jeu 10 Juil - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shashina
Séraphin
Séraphin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 497
Age : 41
Localisation : IDF
Date d'inscription : 31/05/2006


Perso Principal: Tess
XP:
20/20  (20/20)
Profession: Guerrier/Guerrière Guerrier/Guerrière

MessageSujet: merci ayane   Sam 5 Juil - 15:07

Merci pour tes gentils commentaires et ton intérêt ayane
wink

_________________


"L'indifférence est le pire état de l'âme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nenya
Domination
Domination
avatar

Féminin
Nombre de messages : 570
Age : 36
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 28/12/2006


Perso Principal: Nenyä Elenwë
XP:
20/20  (20/20)
Profession: Moine Moine

MessageSujet: Re: Ascalon, la croisée des chemins - CII - Les mémoires de Tess   Sam 5 Juil - 17:10

Ouah !! C'était super Tessounette !!!

Vraiment, j'aime beaucoup !! Continue comme ça !!! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shashina
Séraphin
Séraphin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 497
Age : 41
Localisation : IDF
Date d'inscription : 31/05/2006


Perso Principal: Tess
XP:
20/20  (20/20)
Profession: Guerrier/Guerrière Guerrier/Guerrière

MessageSujet: ;)   Mar 8 Juil - 16:29

Mici Nenya Smile

N'oublies pas que j'attends aussi de te lire avec une impatience non feinte ;)

wink ange

_________________


"L'indifférence est le pire état de l'âme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nenya
Domination
Domination
avatar

Féminin
Nombre de messages : 570
Age : 36
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 28/12/2006


Perso Principal: Nenyä Elenwë
XP:
20/20  (20/20)
Profession: Moine Moine

MessageSujet: Re: Ascalon, la croisée des chemins - CII - Les mémoires de Tess   Mer 9 Juil - 22:30

Heu... Oui, bientôt, mais je n'ai pas eu le temps de m'y remettre Embarassé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ascalon, la croisée des chemins - CII - Les mémoires de Tess   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ascalon, la croisée des chemins - CII - Les mémoires de Tess
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dead of Winter - A la croisée des chemins
» A la croisée des chemins...
» Dead of Winter : A la croisée des chemins
» Des soldes de ouf' à La Croisée Du Jeu
» Scénario - La Course Croisée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall Of Angels :: Général :: Histoires et récits-
Sauter vers: